A Bagdad, le pape François plaide pour « le pluralisme religieux, ethnique et culturel »