Anselm Kieffer : “Je me sens dans l’histoire”