Coronavirus : chômage partiel demandé pour 2,2 millions de salariés