Coronavirus : un salarié du privé sur cinq en chômage partiel