Covid : le durcissement de l’assurance-chômage reste hypothétique