Covid : le recours à l’activité partielle commencerait à toucher ses limites