La densité de médecins va connaître un « creux » de dix ans