29 novembre 1781. Le jour où le capitaine d’un négrier noie 122 esclaves