Après la condamnation de Nicolas Sarkozy, François Hollande dénonce “les attaques répétées contre la justice”