Avec 811 morts en Chine, le nouveau coronavirus devient plus meurtrier que le SRAS