« Cas contact », confinement, droit de retrait : des nouvelles règles dans les entreprises face au coronavirus