“C’est un faux débat” : à la mosquée de Créteil, les musulmans sont peu convaincus par les annonces du président sur “le séparatisme islamiste”