De retour devant un public, Donald Trump se présente comme l’avenir du Parti républicain