Grève du 8 janvier : la porte est fermé du côté du gouvernement affirme Philippe Martinez