Hommage à "l'ami" Edouard Limonov, le punk russe des lettres