Iran-Etats-Unis, la peur de la guerre