Coronavirus : la Chine a imposé son point de vue au sein de l’OMS