SNCF : le bras de fer test pour le gouvernement